Actualités

Le Collectif autonome des Carrefour jeunesse emploi du Québec est heureux de vous transmettre un deuxième Avis concernant la mesure Jeunes en action. Avec ce document, le Collectif désire contribuer à la réflexion qui se fait actuellement au ministère de l’Emploi et de la Solidarité.

Le Collectif tient fortement à la mesure Jeunes en action. Elle est essentielle, car c’est une des mesures importantes d’accompagnement structuré qui s’adressent aux jeunes adultes en difficultés du Québec. Comme vous le savez, elle nous donne la possibilité d’intervenir de façon intensive et modulée pour aider ces jeunes à reprendre le chemin de la réussite.

C’est en s’appuyant sur cette conviction que le Collectif dépose aujourd’hui une série de recommandations pour améliorer la viabilité le fonctionnement de la mesure. Ces propositions sont directement issues de l’expérience des personnes les plus proches du terrain, soit les jeunes adultes eux-mêmes et les intervenants des CJE qui travaillent auprès d’eux.

Nous souhaitons que vous en preniez connaissance et que vous nous fassiez part de vos commentaires.

Bonne lecture!

FEU ROUGE, numéro 11, Printemps 2012

Selon l’enquête du CEFRIO menée en 2009 sur la génération C, les jeunes de 18 à 24 ans sont les plus grands utilisateurs d’Internet au Québec. Ils y consacrent en moyenne 22 heures par semaine.  Est-ce que nous comprenons leur réalité virtuelle ? Jean-Marc Manach, journaliste spécialisé, nous met en garde contre les préjugés dans un article publié sur le site www.internetactu.net en janvier 2010 :

« Nombreux sont ceux qui pensent que les jeunes internautes ont perdu toute notion de vie privée. Impudiques, voire exhibitionnistes, ils ne feraient plus la différence entre vie publique et vie privée. Et si, a contrario, ils ne faisaient qu’appliquer à l’Internet ce que leurs grands-parents ont conquis, en termes de libertés, dans la société? […]

Pour Josh Freed, célèbre éditorialiste canadien, c’est la plus importante fracture générationnelle depuis des décennies, qu’il résume ainsi : d’un côté, nous avons la « génération des parents », de l’autre, la « génération des transparents » : l’une cherche à protéger sa vie privée de manière quasi obsessionnelle, l’autre sait à peine ce qu’est la « vie privée ».

[…] En 2006 déjà, Danah Boyd, l’une des plus fines observatrices de ce que font les jeunes sur le Net, remarquait elle aussi que les adolescents étaient d’autant plus « blasés » par la notion de vie privée, et qu’ils avaient d’autant plus de mal à percevoir les risques posés par la « société de surveillance », qu’ils ont eux-mêmes grandi en étant constamment surveillés par ceux qui, parents et enseignants notamment, affectent, dirigent ou contrôlent directement leur vie privée.»
 
Le Collectif et ses membres s’intéressent aux enjeux reliés à cette nouvelle façon de voir la réalité, d’abord pour comprendre ce que vivent les jeunes, mais aussi pour saisir les conséquences qu’elle peut avoir sur nos propres organisations. Nous pensons, par  exemple, aux nouvelles relations qui se créent entre nos intervenants et les sites de socialisation comme facebook, où beaucoup de notre clientèle se retrouve; comment gérer ces relations du point de vue éthique? Nous nous pencherons sur ces questions dans les prochains mois.

FEU VERT, numéro 12, Printemps 2012

TOP SECRET est un jeu interactif créé par le Collectif autonome des Carrefour jeunesse emploi du Québec pour améliorer la capacité des jeunes adultes à reconnaître l’importance de protéger leur vie privée et leurs renseignements personnels… tout en s’amusant!

Le Collectif s’intéresse à la question de la protection de la vie privée et des renseignements personnels chez les jeunes depuis sa création, en 2007. Notre organisme a d’ailleurs mené une vaste campagne de sensibilisation en 07-08 dans le but d’informer et de conscientiser nos membres, notre clientèle et nos partenaires sur les dangers que peut représenter la divulgation des renseignements personnels. Lire la suite