Actualités

Nouvelles orientations 2020

En ce début d’année 2018, le Collectif autonome des Carrefour jeunesse emploi du Québec est fier d’annoncer les grandes lignes de sa nouvelle planification stratégique. Fruit d’une démarche rigoureuse qui a mobilisé l’ensemble de ses membres, elle a permis d’établir une nouvelle vision d’avenir pour le Collectif!

On se rappellera que l’environnement des carrefours jeunesse-emploi a été grandement bouleversé depuis avril 2015. Après 20 ans de subvention à la mission, Emploi-Québec a profondément modifié nos façons de faire et notre offre de services en passant à un mode de financement par coût client.

À peine quelques mois plus tard, en janvier 2016, il a fallu implanter un nouveau programme du Secrétariat à la jeunesse, le Créneau Carrefour jeunesse. Même si ce dernier permettait de développer des outils intéressants pour les jeunes, il n’en demeurait pas moins qu’il s’ajoutait à un tourbillon de changements qu’il fallait gérer avec les équipes et le milieu.
Dans ce contexte, où les adhésions au Collectif sont passées de 12 à 23 en deux ans, nos membres ont ressenti le besoin de se questionner sur la suite des choses, pour faire face aux nouveaux défis. Le processus réalisé a permis de revisiter notre mission; sonder nos aspirations; réévaluer notre positionnement stratégique et identifier notre ambition pour l’avenir!

Mission

Créer un espace de développement d’expertise en intervention et en gestion; promouvoir les approches performantes et innovantes de nos membres pour développer le plein potentiel des jeunes

Valeurs et fondements de nos actions

  • Créativité, excellence, intégrité, responsabilité, liberté d’action et justice sociale
  • Développement local et durable, juste répartition de la richesse, citoyenneté responsable et exemplarité

Ambition

Être reconnus pour notre excellence et notre créativité en matière de pratiques d’intervention, de gestion et de développement de projets, afin de devenir un acteur incontournable de l’insertion professionnelle et du développement social des jeunes

Positionnement stratégique

Un regroupement de 23 carrefours jeunesse-emploi, qui partagent :

  • Un espace de réflexion, d’analyse et de développement d’expertise, sur des réalités et des enjeux communs
  • Des valeurs et des principes solides, dans le respect de leur autonomie respective et des réalités locales de chacun
  • Une vie associative inclusive, qui favorise la participation de tous ses membres :
    ♣ Une gestion participative, dans un climat de confiance, de complicité et de solidarité
    ♣ Un partage des frais de rencontre de façon équitable

Quatre grands chantiers pour 2020

 

 

 

 

Le Collectif autonome des Carrefour jeunesse emploi fête ses 10 ans !

BÉCANCOUR, 25 avril 2017 — Réunis pendant deux jours, les membres du Collectif autonome des Carrefour jeunesse emploi du Québec (le Collectif) tiennent leur quatrième symposium. Sous le thème de l’Innovation sociale, deux journées bien remplies attendent les 150 participants. Grâce à des conférenciers et des formateurs de qualité, ils se familiariseront avec de nouvelles compétences et des stratégies innovantes, pour mieux servir les jeunes Québécois.

Nous tenons à dire un grand merci aux partenaires qui soutiennent notre Symposium  10e anniversaire : Emploi-Québec, le Secrétariat à la jeunesse du Québec, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, monsieur François Blais, et la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois. Leur appui est très important pour nous !

Nous profitons de l’occasion pour souligner notre dixième anniversaire, célébrer nos réalisations et partager nos ambitions pour l’avenir !

Le Collectif a été fondé en janvier 2007 par neuf CJE soucieux d’enrichir leur vie associative, d’assumer pleinement leur représentation et de prendre des positions plus affirmées. Aujourd’hui, notre regroupement compte 24 membres, qui se déploient dans 6 régions du Québec : Bas-Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches, Gaspésie, Montérégie, Montréal et Outaouais. Ensemble, nous couvrons des territoires qui totalisent 62 111 km2 et desservons un bassin de 534 571 jeunes de 15 à 34 ans.

En s’appuyant sur des pratiques et des valeurs solides, nos membres collaborent avec de multiples partenaires communautaires, institutionnels et privés pour valoriser le potentiel des jeunes de leur région. Nous accordons une grande importance au travail de collaboration sur le terrain. Cette complicité est un gage de succès pour nos actions.

Notre ambition pour l’avenir ? Être reconnus pour notre excellence et notre créativité en matière d’intervention, de gestion et de développement de projets. En ce dixième anniversaire, c’est notre engagement envers la jeunesse d’ici !

Source : Marie-Claude Desjardins, Secrétaire générale

BUDGET 2017-2018 : VOLET JEUNESSE

«Accompagner la jeunesse québécoise dans son parcours vers le succès»

Fascicule Jeunesse du Plan économique du Québec

La jeunesse peut être identifiée comme le passage de l’enfance à l’âge adulte. Ce passage se vit généralement entre 15 et 29 ans. La jeunesse marque donc une période de la vie où diverses transitions peuvent survenir, telles que le choix de carrière, la fin des études, l’entrée sur le marché du travail, la fondation d’une famille et la première participation citoyenne. Il est souhaitable que ces transitions s’effectuent le plus harmonieusement possible et que les jeunes puissent développer pleinement leur potentiel et contribuer au développement du Québec.

À cette fin, le gouvernement a annoncé, le 30 mars 2016, une nouvelle politique qui leur est spécialement destinée, soit la Politique québécoise de la jeunesse 2030 – Ensemble pour les générations présentes et futures. Pour donner suite à cette politique, le gouvernement a annoncé en décembre dernier la mise en place de la Stratégie d’action jeunesse 2016-2021. Afin de bonifier davantage les actions auprès des jeunes, le Plan économique du Québec prévoit des investissements additionnels de près de 1,7 milliard de dollars sur six ans.

Source : Ministère des Finances du Québec